différents ensemble

 logo SNCF

Au service de la mixité et l’égalité professionnelle femmes-hommes

favoriser la mixité et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, c’est revendiquer la féminisation comme facteur d’innovation, de progression et de richesse

SNCF a la volonté de développer une culture d’entreprise fondée sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans les parcours professionnels. Cette détermination s’illustre depuis plusieurs années par une succession d’accords collectifs avec les organisations syndicales représentatives. Les actions mises en oeuvre dans cette perspective ont été récompensées par l’obtention du label Afnor Égalité professionnelle en mars 2014.

La politique mixité de SNCF poursuit cinq objectifs clés :

  • renforcer la mixité au recrutement ;
  • favoriser la mixité des métiers en agissant sur les conditions de travail ;
  • promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes dans les parcours professionnels ;
  • mieux intégrer la parentalité dans les carrières ;
  • permettre une meilleure articulation entre vie professionnelle et vie privée.

Des actions concrètes, des engagements suivis

  • Recruter, chaque année, au minimum le nombre de femmes reflétant la part des candidatures féminines reçues, ou une part de femmes au minimum analogue à celle sortant du système éducatif, avec des formations correspondant aux besoins de l’entreprise.
  • Assurer l’égalité de traitement des candidatures.
  • Promouvoir les métiers SNCF auprès des femmes (opération Girls’ Day, réseaux « Elles bougent », « Grandes écoles au féminin »…).
  • Indemniser les éventuelles pertes financières liées à la période prénatale et au congé de maternité.
  • Sensibiliser les managers opérationnels aux problématiques de mixité et à l’intégration de femmes dans leurs équipes.
  • Lutter contre les effets « plafond et parois de verre ».
  • Soutenir et développer le réseau interne « SNCF au féminin ».

Quelques chiffres :

  • 800 femmes ont un diplôme d’ingénieur, ou occupent des fonctions d’ingénierie.
  • 19,9 % des salariés de l’entreprise sont des femmes, contre 10 % dans les années 1980.
  • 4000 femmes et hommes du groupe SNCF participent au réseau « SNCF au féminin », premier réseau féminin d’entreprise en France.
  • 71% des femmes de l’entreprise ont bénéficié d’une formation en 2014, au lieu de 60 % en 2010.
  • 3,8 % d’écart existe entre la rémunération des femmes et celle des hommes contre près de 20 % dans les entreprises françaises.

zoom : le girls’ day SNCF

les métiers accordés au féminin

En 2012, SNCF a été le premier grand groupe français à inviter sur l’ensemble du territoire des lycéennes à venir découvrir ses métiers techniques au cours d’une journée spéciale. Au programme : des échanges et des visites de terrain pour permettre à ces jeunes filles d’identifier les professions d’avenir de plusieurs secteurs du ferroviaire (maintenance du matériel roulant et des infrastructures, circulation des trains, sûreté ferroviaire, etc.). Devant le succès rencontré par l’événement, préparé en partenariat avec l’Éducation nationale, SNCF renouvelle depuis l’opération chaque année. Environ sept cents intervenants SNCF se mobilisent dans toute la France pour accueillir quelque trois mille lycéennes dans leurs entités.

En 2013, SNCF a reçu le prix de l’Égalité professionnelle – catégorie « grandes entreprises » –, décerné par la région Midi-Pyrénées, pour son organisation régionale du Girls’ Day.

Témoignage

Véronique Carlier, responsable Mixité et Égalité professionnelle

 Pourquoi certains postes à responsabilités et certaines activités seraient-ils réservés aux hommes plutôt qu’aux femmes ? La modernisation de l’entreprise passe notamment par davantage de féminisation de nos métiers et fonctions, à tous les niveaux de l’entreprise. Le faible écart entre la rémunération des femmes et celle des hommes et les taux de recrutement, qui augmentent sensiblement dans les métiers de la circulation ferroviaire, par exemple, démontrent que notre entreprise, historiquement connotée masculine, peut oser faire bouger les lignes sur ce sujet. Des actions issues de l’accord et d’autres, comme la Semaine de la mixité pour lutter contre le sexisme, nous y aident et sont portées par un réseau de correspondants mixité sur tout le territoire et dans les activités.   

2014 année de l’obtention du label afnor égalité professionnelle